Chercher blog.fr

  • Interview décalée en 4 mn pour tout savoir sur Isabelle Thomas

    Auteur, Blogueuse, styliste personnelle, journaliste, Isabelle Thomas est multicartes mais surtout ultra sympathique de s'être prêtée à mon questionnaire fantaisiste (la règle du jeu est de répondre à un maximum de questions en 3 mn sans qu'elle ne les voit avant, mais là le timing a été plus que dépassé…).

    Vous pouvez retrouver Isabelle Thomas sur son instagram
    Mais aussi sur son blog en cliquant ici

    Et dans toutes les bonnes librairies son livre So Shoes écrit avec sa co auteur Frédérique Veysset aux éditions de La Martinère.
    Je vous en parle demain !

    Et vous pouvez aussi retrouver l'instagram de So Shoes ici, hautement recommandé pour toutes les dingues de chaussures comme moi.

    Isis

  • Les dessous d'instagram

    Cela va bientôt faire 3 ans que je suis abonnée à Instagram grâce à ma BFF qui m'a dit un jour : "tu vas voir c'est génial ! Il faut y mettre !".
    C'est vrai, c'est sympa mais aussi fort chronophage.
    Mais pas chronophage dans le sens où je suis devenue esclave de mon nombre de "likes" car très franchement je m'en tamponne le coquillard. Je n'essaie pas non plus de booster à tous prix ma popularité virtuelle.

    Mes photos sont très spontanées et la plupart du temps sans filtres (et ce au sens propre comme au figuré). Ce sont des instants de vie que j'aime partager. J'ai été la première étonnée quand j'ai dépassé les 2000 followers.

    J'adore regarder les photos des autres non pas par voyeurisme mais j'aime les gens qui me font rire.
    Il y a un peu de tout les genres dans ceux que je suis avec attention et grand plaisir (sélection assez restrictive et volontaire de ma part, car le deal "je m'abonne à ton compte si tu t'abonnes au mien est chose bien trop puérile pour moi!).
    J'aime les photos d'enfants, de jeunes créatrices, des animaux, de tricots et de femmes dites "normales" sans fard ni paillettes, et j'aime aussi les belles photos ou les vieilles photos (de mes icônes telles Romy Schenider, Loulou de la Falaise, Lee Radziwill ou celles d'aujourd'hui comme Jenna Lyons).
    Par contre, j'aime moins cette surenchère de vide dressing et de concours (un peu ça va mais trop c'est trop…) qui ne cesse d'augmenter. Parfois, sur mon fil ig, il y a une dizaine de photos qui se suivent avec le même concours. C'est pas drôle !

    Je suis abonnée à très peu de "people" voir pas du tout.
    Aller voir la vie de Cara Delevingne, Kim Kardashian, ou autre ne m'intéresse absolument pas.

    Mais l'autre jour, au cours d'un déj avec une amie, j'ai appris avec effarement qu'il existe une application pour suivre nos followers…
    Alors là je dois avouer que je suis tomber sur mon séant !
    (A lire aussi dans le dernier numéro de Grazia)
    En gros, il existe des applications : Abonnés +, Instafriends… qui permettent de connaitre les gens qui vous suivent le plus, ou ceux qui se désabonnent de votre compte.
    Cette même amie m'a dit que c'est hyper pratique pour "surveiller", je cite, "son degré de notoriété". En gros, elle zappe ceux qui la zappent.
    Cela revient au donnant donnant de tout à l'heure.
    Flippant. Non ?

    Cela manque bien de générosité et de spontanéité tout cela !

    Je suis convaincue qu'au moins 70 % des gens qui sont sur Instagram fonctionnent ainsi. C'est désolant. NON ?

    Isis

  • Ode au tricot

    J'ai toujours tricoté avec des périodes plus ou moins intenses à l'image de ma mère qui ne tricotait que l'été pour me fabriquer mon gilet de la rentrée. C'était la tradition familiale.
    Quand ma fille était petite, je lui tricotais des petits trucs pour ses poupées car cette jeune demoiselle n'aimait pas la "laine qui pique" et c'est d'ailleurs encore le cas.

    Et puis, j'ai commencé à m'y mettre l'hiver. C'est tellement sympa de se faire ses propres écharpes, trendy châles, snood, gants, mitaines… Et c'est un véritable yoga mental. Je vous assure cela apaise l'esprit.

    Je le dis et le redis, cela revient bien moins cher qu'en magasin ! Quand je vois les prix de certains pulls chez les créateurs, cela ne fait que confirmer mon avis !

    Même s'il y a des imperfections, ce n'est pas grave, cela donne encore plus de charme à ces petits vêtements "hand made".

    Par contre, c'est encore marrant de voir le regard des gens quand je sors mon ouvrage dans un bus ou autre transport en commun. Cela est encore connoté très rétro. Alors qu'en fait c'est tellement moderne !
    Mas seule manie ? Je n'aime que les aiguilles en bois et non circulaires.

    Bref, je me fais plaisir ! Je ne me lance pas des projets titanesques du genre pull méga compliqué ou autre. Un jour viendra où je sauterai le pas. Pour l'instant, j'enchaine des longueurs et des longueurs de point mousse car j'adore ce point ! Et plus la laine est épaisse plus j'aime !

    Pour celles qui n'osent pas : amusez vous avec des aiguilles en 14 ! C'est génial !

    Isis

  • Pensées en vrac #7

    Encore un billet avec une multitude de pensées à partager avec vous.

    +Sur ma journée d'abord, puisqu'aujourd'hui j'ai enchaîné des présentations presse.
    J'ai d'abord découvert des "gaines" nouvelle génération de la marque Spanx… dans un salon Ladurée de saint Germain des Près. C'est assez drôle de voir des mannequins se balader en petite tenue "gainées des fesses" se promener entre les macarons et les journalistes.
    Avant, ce genre de manifestation m'amusait. Maintenant moins. J'observe, je claque deux bises, je prends le dossier de presse et je pars.

    Ensuite direction le Marais pour la présentation presse de La redoute. J'arrive en même temps que Jeanne Damas. Mince ! Je me sens en total décalage… avec mon casque de scooter au bras, mon écharpe de 2 mètres autour du cou et mes chaussettes bleu klein dans mes Stan Smith (et accessoirement de la fièvre, merci la grippe). Toutes les attachées de presse et les journalistes sont habillées sur leur 31.
    Tant pis, j'assume. Et là j'ai le bonheur de tomber sur Morgane et son mari (la créatrice de Sézanne) : des gens simples et dans le même esprit que moi.
    Jeanne Damas est hyper sollicitée.
    Mais au fait ? Que fait elle dans la vie cette fille ? En tous les cas, sa collab avec la Redoute est ravissante !
    Et j'ai été ravie de rencontrer en vrai Anne Sophie (qui se reconnaitra) et d'avoir vu Punky B… qui elle aussi fait une collab avec La Redoute. Et là je me dis que je me débrouille comme un pied par rapport à cette fille qui enchaîne collab sur collab !
    Question ? C'est quoi être blogueuse ? Ecrire par passion (comme moi) ou devenir support publicitaire comme les magazines ?

    + La solitude est mon sujet de prédilection du jour… Je commence à m'apercevoir que j'aime bosser de chez moi et ne voir personne. C'est flippant. Non ? Ecrire bercée par l'odeur de ma bougie Dyptique, les aboiements de Fleur Simone le Chien, et des ronrons des chats.

    + Aujourd'hui ma newsletter a 6 mois. Vous êtes plus de 2000 à recevoir mes petits conseils du matin, aussi légers que drôle.
    Et ce soir, j'ai envie de partager avec vous ce mail que j'ai reçu aujourd'hui (parmi tant d'autre mais celui me résume bien)…

    "Happy Birthday ! pour ces 6 mois de news.

    Je prends le temps pendant une courte pause pour vous dire, Bonjour, je vous découvre chaque jour avec plaisir, le matin avant de partir travailler, pendant une pause, le soir ... et vous faites partie de mon quotidien, je serai probablement en manque si je n'avais plus vos petits billets qui "mettent une petite note de rose dans le gris de tous les jours". C'est étrange, c'est comme si vous faisiez partie de la famille ou que vous étiez une bonne copine alors que nous ne nous connaissons pas, si vous postez en retard je me dis tiens ... elle est malade, elle n'a pas envie ... Je sais selon vos sujets ou le ton utilisé si vous êtes en forme ou pas, vous me faites sourire ou je me dis "houlala elle n'est pas drôle aujourd'hui ... mais je vous pardonne tout comme à une amie.

    Bravo pour vos billets et good luck dans vos recherches !

    Belle journée à vous, je retourne dans le gris."

    + Que dire d'autre ?
    Je dis oui à la réhabilitation des collants couleur chair… mais ça ce sera l'objet d'un billet entier !

    Isis

  • Pensées en vrac #6


    (Image : Grazia)

    +J'avais envie d'écrire un billet sur l'envie d'un manteau long, et puis non, j'ai trop de choses à partager avec vous.
    Trouver le manteau idéal est comme trouver le tee shirt idéal. Et pourtant quoi de plus simple, de plus facile qu'un tee shirt ? En même temps, il y a une différence majeure entre ces deux indispensables de la penderie : le prix.
    Faut-il mettre un prix de dingue dans un manteau ?
    Plus j'évolue, plus je vieillis, plus je prends en maturité, plus je pense qu'il est inutile de se ruiner dans un manteau. Il faut juste faire attention à prendre la bonne coupe et la bonne couleur.
    Regarder la matière, la coupe, et l'encolure, ne pas se laisser porter par les diktats de la mode.
    L'année dernière, j'ai passé tout l'hiver avec un manteau marine Zara. Il n'a pas bougé. Au sens, où il n'a pas "bouloché", mal vieilli, et pris les poils de mes animaux. (The critère pour le choix d'un manteau pour moi qui vit avec deux chats et un chien).
    L'autre remarque sur le manteau, c'est qu'il est notre couverture de l'hiver au sens large du terme… C'est lui qui nous tient chaud, mais c'est aussi lui qui nous donne la carte de notre style.
    Un manteau peut casser une allure, j'en suis certaine.

    +Côté humeur, ce n'est pas facile tous les jours. Changer de vie, vouloir vivre de mon écriture est un challenge qui devient plus haut que le Mont Blanc. La conjoncture économique a certes bon dos, mais je reste convaincue qu'il y a de la place pour tout le monde en ce bas monde (désolée pour la répétition). Une amie m'a dit cette semaine que trouver un travail est devenu un cadeau de la vie… c'est flippant, mais je crois qu'elle a raison. Cela ne fait que renforcer ma nostalgie des Trente Glorieuses… (où tout était possible côté boulot, par contre côté condition féminine ce n'était pas encore ça !)

    +Merci à toutes vos réactions suite à l'interview de Sophie Fontanel qui a été plus qu'exceptionnelle de naturel avec moi. Cette femme me remet dans les rails de la simplicité à chaque fois que je la vois.
    A cause d'elle j'ai une nouvelle "fashion obsession" : les Paraboots. Merci Sophie !

    +Autre fashion obsession : les cols roulés fins aussi difficiles à trouver qu'un bon tee shirt blanc. Mais là je crois avoir trouvé le graal chez Petit Bateau.

    +Une question me taraude : pour qui s'habille-t-on ? Et pourquoi ?
    Question d'autant plus importante qu'en ce moment, je ne sors que pour faire des interviews, pour voir mon éditeur ou déj avec ma BFF. Et je redoute le moment où je devrais m'habiller par convention sociale.
    En fait, pouvoir travailler de chez moi me plait et me sied à merveille car je m'habille au gré de mes envies et pas par "obligation sociale".

    +Je suis nerveusement usée mais je ne lâche pas la barre.

    +Je suis enfin décidée à ne plus me colorer les cheveux.

    Isis

  • Ode à l'Attachante...

    IMG_2059_resized

    J'ai tout de suite adoré cet objet.
    A cause de son nom : l'Attachante.
    Lorsque j'étais ado un de mes ex avait osé me dire : "je t'aime quand même car tu es attachante !"… Peut être qu'inconsciemment, ce mystérieux objet m' a replongée dans ces années fac, cette époque insouciante d'une vie légère et inconsciente… qui rime avec attachante.

    Pourtant je déteste être attachée… ce qui sous-entend pour moi : être prisonnière, menottée, clouée au sol, étouffée, liée.
    Mais ce bijou est tout le contraire.
    C'est une ode à la liberté…

    Pourquoi ? Parce que c'est tout sauf un bijou…qui a une fonction précise et définie.

    Ce bijou c'est de l'art. Pourquoi ?
    Il peut être broche mais ne l'est pas !
    Il peut s'accrocher à une veste, à un jean, à un collier, à un foulard, à un sac, à un bonnet et même à une basket…
    Il s'adapte à toutes les femmes, à toutes les personnalités, à tous les styles.

    Et pourtant ce n'est pas une broche, ni un lien.

    C'est juste une attachante…. comme un femme attachante.

    Isis

    Ps : le modèle en photo été créé par une femme attachante Valérie Bochenek. Le nom de sa marque ? Oh dis le moi ! C'est joli ! Non ?
    Et il a remporté le concours Lépine !
    La mode c'est aussi de l'art !
    L'art de rendre une femme belle.

    Ps2 : le modèle en photo est vendu 65 euros (vbochenek@ohdislemoi.com).

    Ps3 : n'hésitez pas à contacter Valérie de ma part.

    Ps4 : la vidéo teaser d'hier soir….

  • La problématique de la robe du soir

    Je crois bien n'avoir jamais porté une robe du soir. Paradoxalement, je n'aime pas être "habillée".
    Il m' a fallu des années pour comprendre ce paradoxe. J'aime les robes, les belles robes, mais pas sur moi. Combien de fois ai-je rêvé de porter l'équivalent de cette robe :

    ou alors de porter ce tutu :

    Lors de mes premières soirées de Rallyes ou de soirées de gala d'HEC ou autres écoles parisiennes, je demandais à ma mère de me confectionner des jupes en satin…
    Mais au final c'était horrible.
    Horrible dans tous les sens du terme : moche, coincé, has been et surtout pas confortable !
    Ces vêtements étaient contraignants car pas moi.
    Par exemple, j'ai mis des mois à choisir ma robe de mariée car je me sentais déguisée et absente. J'aurais du écouter mon inconscient à cette époque…. Réve d'être une princesse pour divorcer quelques années plus tard.

    Finalement cela veut dire quoi être bien habillée ? Honorer une personne pour un évènement, se faire plaisir ou vouloir ressembler à quelqu'un
    qu'on n'est pas ? J'ai mis des années à répondre à cette question.
    Lorsque je regarde la montée des marches de Cannes, ce sont celles qui sont en tailleur pantalon qui me font rêver à présent.
    Ai-je enfin grandi ?

    Isis

  • Finalement qu'est-ce que c'est une fashion victime ?

    C'est en posant cette question à Sophie Fontanel, que l'idée de ce billet m'est venue.

    Ce terme est utilisé à toutes les sauces. On use et ré use aussi le terme Fashionista. En fait, je trouve ces deux termes assez péjoratifs.
    Pour moi, une fashion victime c'est la fille qui cherche son style en obéissant aux diktats des magazines et du marketing.
    Et finalement, cela n'a rien à voir avec aimer la mode.
    Selon Diana Pemberton-Sikes l'auteur du livre "How to Spot a Fahion Victim", la fashion victim se reconnaît à trois éléments principaux : elle porte des vêtements à la mode même si ceux-ci sont disgracieux, elle accumule les pièces de mode souvent de façon compulsive, et elle est capable d'aller au contraire de la saison sous prétexte de s'afficher (bottes fourrées l'été ou jambes nues l'hiver par exemple).
    Cette définition me plait.
    Le terme "s'afficher" résume toute la problématique de ma question.

    Etre à la mode pour s'afficher et non pour se faire plaisir.
    Etre à la mode pour se montrer même si on n'est pas à l'aise.
    Etre à la mode pour étaler même si c'est moche.

    Il suffit de regarder toutes ces pseudo starlettes (ou même stars) qui changent d'allure et de style en fonction de leur côte de popularité ou pour véhiculer une nouvelle image par peur d'être rétro ou dépassées.

    Oui, tout ceci est bien une antithèse de la mode. C'est de l'esclavagisme.

    Versace a déjà bien résumé la question : « lorsqu'une femme change trop souvent de saison en saison son apparence, elle devient une victime de la mode. »

    Isis

  • Mon interview décalée de Sophie Fontanel en 2 mn

    Sophie Fontanel est journaliste mais aussi écrivain. C'est grâce à elle que j'ai mis un pied dans la presse féminine il y a fort longtemps… Et avec elle que j'ai pris goût à l'écriture décalée, drôle et funky.
    Et j'ai retrouvé la même femme : toujours aussi intelligente, sympa, amoureuse des mots et de la mode.
    Oui, Sophie Fontanel est une funky girl telle que je les aime et oui, je luis dois beaucoup et ça, elle ne le sait pas !
    Merci Sophie pour ce moment.

    Isis

  • Vidéo : suis-je lisse ou chieuse ?

    Et demain une ENORME surprise en vidéo !

    Isis

  • Les questions à la con


    Les questions connes du genre : pourquoi les hommes font pipi debout ? J'adore !

    
Voilà j’assume, passé 40 ans j’ai toute une série de questions existentielles auxquelles je n’arrive pas à répondre et j'aime débattre sur le sujet !

    Les sites Instagram, Facebook, Twitter ont t-ils vraiment une utilité publique ?

    C’est quoi être bon ?
    -Donner une pièce tous les matins au mendiant devant mon immeuble pour avoir bonne conscience ?
    -Ecouter pendant des heures ma copine qui vient de se faire larguer par un crétin ?
    -Est-ce être bonne au lit ?

    Et puis c'est quoi être bonne au lit ?

    C'est quoi oser ?

    Est-ce qu'il y a une vie après la mort ?

    Pourquoi les hommes mariés sont des menteurs ?

    Qui va succéder à Hollande ?

    Qu’est ce que la perfection ?
    -C’est être une femme parfaite au lit ou en cuisine ?

    
Où est la limite de l'impolitesse ?
    
C'est quoi avoir confiance en soi ?
    C'est quoi une salope ?
    C'est quoi la beauté ?
    
A partir de quand est-on has been ?
    C'est quoi être casse-couilles ?
    
Que veut dire avoir du caractère ?
    
C'est quoi être lâche ?

    
Pourquoi les hommes aiment les femmes poilues de la biiiiiiiiip ?

    
C’est quoi être libre ? Libre de dire ce qu’on pense à mon boss ou être libre de manger des macarons à 4 heures du matin sans penser aux conséquences sur mes cuisses ?


    Pourquoi les publicitaires, les hommes politiques, les financiers nous font-ils croire que le monde tourne rond ?


    Pourquoi suis-je démodée si je refuse de porter des creepers aux pieds et si je m'obstine à dire oui aux sabots et aux grosses chaussettes ?


    Et pourquoi Nabilla a t'elle voulu tuer Thomas ? Est-elle coupable ?

    C'est quoi la classe ?

    Pourquoi les gens font la gueule dans le métro ?

    Comment se termine Homeland ?

    Et après tout c’est quoi une question à la con ?


    Et vous ? Vous en avez des questions connes ?


    Isis

  • Comment rendre funky vos essentiels d'hiver ?

    Je m'apperçois que je parle de moins en moins de mode sur ce blog. En fait, je crois que cela ne correspond plus vraiment à ma ligne éditoriale.
    Et puis, il existe de très bons blogs de mode : tendances de mode, accro de la mode, mode9, et celui de ma BFF Fitting studio
    Mais ce soir, j'ai envie de faire un petit point fashion hiver.

    C'est vrai qu'être élégante (versus Isis c'est à dire cool et chic) en hiver c'est difficile. Nous sommes toutes emitouflées dans des manteaux et écharpes, on a le nez rouge, la goute au nez, les cheveux électriques et se pose la problématique du collant.

    Bref, comment twister et rendre un peu dingues vos tenues d'hiver ?

    Déjà pas de doudounes (ok s'il fait -20 et qu'un blizzard s'abat que nous, si c'est une question de survie), encore moins celles avec les capuches entourées de fausse fourrure (encore pire si elles sont vraies).

    Out aussi aux manteaux style faux cabans avec les capuches elles aussi entourées de fausse fourrure (vus chez Zara ce jour).

    Si vous avez froid : investissez dans une doudounne légère sans manche de la marque Uniqlo et vous la portez sous votre manteau ! A trouver en cliquant ici (bien sûr en noir pas en violet).

    Côté pantalon, rien de plus déprimant qu'un pantalon noir long qui tombe sur vos botines. Pour le rendre gay, pliez le !!! Cela fait style masculin et en plus on voientt vos chaussettes ! Amusez vous avec vos chaussettes !

    Pour les derbys, retirez les lassets ! Cela fera moins strict.

    Porter des tennis, oui mais blanches !

    Porter les escarpins avec des grosses chaussettes.

    Faites exploser les couleurs de vos manteaux. Ras le bol du noir !

    Côté écharpes, mettez vous au tricot ! Une longue écharpe au point mousse hand made, c'est plus joli qu'un truc en acrylique ! Non ?

    Sinon, oubliez les UGG (ok sauf s'il neige et plus, ça prend la flotte…) et investissez dans des Sorel si vous avez très froid aux pieds. Sinon : associez grosses chaussettes de laine et boots avec des talons en bois à la suédoise. C'est chaud et chic !

    Le bonnet c'est comme l'écharpe : amusez vous ! Enfin on évite quand même la version bonnet de Père Noël !

    Pour le collant : un gros collant de laine, ou un caleçon et des chaussettes. Sur une jupe longueur midi c'est top.

    Et osez la jupe culotte, le bernuda et les capes.

    Pour les bijoux : dépareillez vos boucles d'oreilles ! Un longue d'un côté et une perle de l'autre.

    Côté sacs : ressortez vos paniers d'été ! Oui ! Et pourquoi pas les tote bag colorés (ceux d'Elise Chalmin sont ravissants) ?

    Bref, vous avez noté ? Un brin de fantaisie pour l'hiver est mon mot d'ordre !

    Isis

    PS : allez chercher l'inspiration sur mon mur Pinterest (vous avez le lien sur le côté).

  • Pensées en vrac #5


    (crédit photo : Phm Tierney)

    Si je devais utiliser une métaphore, je pourrais dire que ma vie actuelle ressemble à un moodboard.
    Vous savez ces tableaux ou ces murs où l'on rassemble tout ce qu'on aime : photos, billets d'avion, de train, de bus, listes de to do, morceaux de tissus, extraits de magazines, poèmes…
    Mon cerveau est en fait un moodboard.

    J'ai envie d'aller chez le coiffeur et en même temps, je n'ai plus envie de faire de couleur. Envie de naturel. Et de laisser les cheveux blancs prendre possession de ma chevelure. J'ai aussi envie de me faire une frange mais peur de changer de tête.

    Stresser à m'en rendre malade parce que je ne trouve pas le job de mes rêves et en même temps relativiser. Prendre du temps pour moi. Et savoir que les choses se produisent quand elles doivent se produire.

    Continuer à râler contre le jeunisme ambiant.

    Envie d'écrire un billet sur les blousons de cuir mais peur de froisser certaines personnes. Car non, je n'aime pas les blousons de cuir surtout pour les femmes. Un copain m'a dit l'autre jour : "je te verrais bien avec un petit spencer en cuir"… Non mais au secours !!! Ce n'est pas du tout moi !
    99 % des blousons de cuir sont moches et tuent une allure.
    J'associe les blousons de cuir aux femmes extrêmement classiques qui veulent se la jouer "rebelles" et sexy en portant ce vêtement. Has been ! Le pire, celles qui en portent un avec un carré Hermès noué en gavroche autour du cou avec des perles dans les oreilles.
    Et le pire du pire… celles qui portent des bottes type cavalières avec le jean à l'intérieur… OK j'arrête, après on va dire que je suis intolérante.

    Intolérante ? Moi ? Non je suis juste une gardienne du bon goût !

    Je suis contente car plusieurs éditeurs me contactent pour mon livre alors que je suis delà sous contrat.
    La semaine prochaine, je passe un casting à la radio… il parait que ma voix est radiophonique. Et si j'arrêtais d'envoyer des CV dans le mauvais sens ? Si j'osais ?

    Et merci pour votre accueil de mes vidéos you tube qui font beaucoup rire ! Donc je suis ravie. Prochain rendez-vous ? Une interview de Sophie Fontanel en vidéo…. Scoop.

    Isis

  • La problématique des cheveux blancs


    (Marie Seznec photographiée par Marie Martinez)

    Vous souvenez-vous de cette sublime égérie de Lacroix dans les années 80 ? Marie Seznec et sa chevelure argentée.
    Cette idée de billet m'est venue suite à un commentaire sur l'une de mes vidéos. Vidéo dans laquelle je compte mes cheveux blancs.
    Effectivement, c'est un peu exagéré mais que celles qui ne le font pas lèvent la main !
    Alors ?
    Vous voyez ! Que ce soit dans le rétro de la voiture (pire que tout avec la lumière du jour), dans les toilettes d'un café en se lavant les mains ou en se remaquillant (oui c'est mon cas) ou encore face à un miroir d'un ascenseur (c'est encore moi)…

    Bref l'auteur de ce commentaire (Londonoeil sur IG) est une femme superbe avec une chevelure grise qui lui va à merveille.
    Evidemment que j'aimerais devenir comme elle à 50 ans…
    Prenez aussi l'exemple d'Elisabeth Quint, Sarah Harris (en photo) ou encore Jacky 0'Shaughennessy (cette dernière a été l'égérie de la dernière campagne American Apparel).
    Elles sont belles, chics et originales (c'est aussi le cas de ma BFF). Et ont leur vraie personnalité !

    Je ne suis absolument pas d'accord avec les gens qui disent que les cheveux blancs et longs vieillissent une femme, bien au contraire. Le pire du pire est le faux blond qu'arborent 90% des femmes de plus de 50 ans (désolée maman) avec les mèches, les balayages, les couleurs "soleil"… Bouh, je déteste ! C'est sûr que le blond adoucit le visage et le regard. Mais quand c'est un vrai blond pas un faux… C'est un peu comme un faux it bag ! Il y a tromperie sur la marchandise. En plus, on se bousille les cheveux !

    Mais le souci : la période transitoire !

    Comment faire ?
    Surtout que moi, cela fait des années que j'ai commencé les couleurs pour camoufler ces premiers signes de maturité (quoique ce mot n'est guère approprié pour moi).
    Laisser faire le temps et la nature ?
    J'ai un peu peur de passer pour la fille qui se laisse aller.
    En réalité, je ne sais même plus quelle est ma couleur naturelle. En fait je crois que je regrette d'avoir commencé ces satanées couleurs. C'est de l'esclavage au final. Et en plus soyons réalistes une fois sur deux c'est raté.

    Bref, c'est l'impasse.

    Isis

  • Réponses à mon propre test

    Vous pouvez y répondre en même temps !
    Allez Go les Quadra (et non quadra) !

    Isis

  • Journal d'un changement de vie #7


    Je crois que ce journal d'un changement de vie va devenir un bouquin sur les déboires d'une quadra chômeuse en 2014.

    Déjà une remarque, je me suis aperçue que le mot chômage est tabou ! Pour preuve une remarque sur instagram d'une fille qui commente sa photo ainsi : "vous savez je suis au chômage je comprends que vous ne m'aimiez pas !".
    C'est flippant ! NON ?
    Moi je le dis haut et fort : "je suis au chômage" et alors ? Ce n'est pas contagieux !

    Bref, petite parenthèse fermée.

    J'ai compilé un ensemble d'excuses d'employeurs pour recaler ma candidature… Certains en écrivent carrément des lettres d'excuses !
    Pour preuve celle que j'ai reçue ce matin :

    IMG_20141107_121753

    J'adore "avec nos regrets"… mais non, cher monsieur Brood, je vais m'en remettre !
    Et comme m'a dit une de mes abonnées sur IG : "c'est vraiment comme les mecs, quand tu auras trouvé le bon, tu seras bien contente que ça n'ait pas marché avec ceux d'avant !"
    Il ets génial ce com non ?

    Bref pour les employeurs susceptibles de me lire voici ma liste pour vous inspirer :
    - le poste est gelé (non je n'ai pas la franchise de vous dire que j'ai embauché une stagiaire)
    - vous êtes trop compétente pour le poste (vous êtes trop vieille)
    - on n'a pas de budget (le smic)
    - vous êtes trop sénior pour le poste (trop vieille)
    - vous allez vous ennuyer (trop vieille)

    ….

    C'est ce que j'ai reçu en un mois… C'est déjà bien 90% des gens ne répondent même pas ! C'est une consolation. Non ?

    Bref… no comment.

    Isis

  • Lee Radziwill mon icône mode

    Comment ne pas tomber en arrêt devant l'allure de cette femme ? Le jean pattes d'eph découpé, une allure nonchalante, une veste noire toute simple.
    Bien plus naturelle que Jackie sa soeur aînée. Il suffit de regarder les photos qui suivent.

    Une question se pose alors en ce jour : la beauté et l'allure sont-elles dans nos gênes ?

    Il suffit de regarder les filles de Jane B… Bref la classe est innée. Non ? Vaste débat.

    Isis

  • La quadra parisienne à voir et déboires #4 et #5

  • Pour les hommes qui souhaitent entrer dans la peau d'une femme

    Et bien moi je vous le dis, vous êtes de grands malades (pas au sens psychologique du terme bien évidemment) mais au sens déconnexion de la réalité !
    Combien de fois j'ai entendu des copains dire qu'ils aimeraient avoir de la poitrine (juste 5 minutes, hein pas plus, il ne faut pas abuser quand même !) pour voir ce que ça fait !
    Ou aussi avoir un orgasme féminin !
    C'est d'un classique !

    Ok messieurs… qui veut prendre notre place ?

    - Avoir une poitrine ok, mais être serrée toute la journée par un soutien gorge qui vous coupe la respiration… ça vous dit ?
    - Courir avec de la poitrine surtout si vous faites un bon 90 C (comment vous ne connaissez rien aux tailles de sous tifs ?) ça vous tente ?
    - Et les règles ? Parlons en !!! C'est marrant jamais un homme ne m'a dit qu'il aimerait connaitre ce merveilleux moment du mois où on a le bide gonflé comme un ballon de baudruche. Moment du mois où soi disant on fait tourner la mayonnaise (mais qui a inventé cette ineptie ?), moment où on ne peut pas nager, ni porter de pantalon blanc (au cas où)… et je vous passe le bonheur de l'épreuve des tampons !
    - Quant à la grossesse, ça n'en parlons même pas ! Certains hommes font des couvades.. cela me fait toujours mourir de rire. Alors à ces hommes je leur propose : les nausées matinales, les aigreurs d'estomac, les contractions et puis l'accouchement.
    - Sinon je vous passe l'obligation d'être toujours parfaitement épilée… La cire chaude… ça vous parle ? Limite objet de torture, tout cela pour vous plaire messieurs. Le top ? L'épilation du maillot quand vous avez les jambes écartées devant une esthéticienne qui vous demande toutes les 2 secondes si ça va (pire celle qui raconte sa vie).
    - Et la ménopause ? Nous on se tape les bouffées de chaleur, pendant que vous vous tapez des petites minettes de 30 ans (ben oui, démon de midi oblige).
    - Et le gynéco ? Hum le bonheur du frottis (ok, je m'incline, vous, vous avez le toucher rectal pour la prostate).

    Bref je ne suis pour une fois pas d'accord avec Simone de Beauvoir quand elle dit : "on ne nait pas femme on le devient"…
    On naît femme et on le reste…

    Isis

  • Les vidéos de la quadra parisienne

    Et me voici à présent sur You Tube… Ma série ? La quadra parisienne à voir et déboires…

    Isis

  • Pensées en vrac #4

    -J'en parle avec un peu de retard mais j'ai été atterrée par la couverture de Grazia du 17 octobre dernier (ok j'ai 15 jours de retard).
    Le titre ? "Mode, Mode, Mode, Folie Army" !
    Avec en accroche, je cite : "matières brutes, kaki séduction, style officier….pour gagner vos fashion galons"…
    Well, Well, Well, j'en perds mon latin !!
    Il est donc hyper sexy d'arborer des tenues militaires ! "Sexifiez la Parka"; "désarmez le manteau officier"; "luxifiez la ranger"; "faites exploser la combo de pilote".
    Je ne fais que vous citer les titres accompagnant les photos d'un superbe top polonais.
    Bon, j'ai peut-être l'esprit mal placé mais la rédactrice de cette série mode nous fait une belle métaphore entre les militaires et le sexe ! Non ?
    Bref no comment.
    Surtout en ces périodes de tension mondiale, où il serait plus correct de crier : peace and love, de revêtir du blanc, des fleurs dans les cheveux, et des pantalons pattes d'eph !
    C'est quoi ce bordel ? Les rédactrices de mode sont-elles en panne d'inspiration (ou de sexe) ?

    - Sinon en pensée du jour une question (puisqu'on est dans le registre militaire et sexe) : c'est quoi être une bombe au lit (vous noterez le jeu de mot…) ? Je me suis fait cette remarque en regardant un énième épisode de Sex and the City. Qui a tout compris à la chose ? Samantha, Carrie, Charlotte ou Miranda ?
    Et si c'était cette société dans laquelle nous vivons qui nous mettait cette pression d'être toujours la meilleure et même au pieux ?

    - D'ailleurs être la meilleure l'est aussi dans le CV. Un recruteur m'a dit qu'il reçoit pour une annonce de journaliste, plus de 600 CV en 2 jours. Comment se démarquer ? Il est obligé de tirer au sort…
    Et comme moi, je suis malchanceuse au jeu…. je vous passe le reste.
    Donc à notre époque Marivaux évolue : ce n'est plus le jeu de l'amour et du hasard, mais le CV de l'amour et du hasard.

    - Désolée pour ce billet très connoté sexe (indirectement)… mais où se situe le talent et le savoir faire dans tout cela ?

    Isis

  • Ciel mon marron !


    (Crédit photo Elle Belgique)

    Quand vous regardez cette tenue sur la photo, je suis sûre que tout comme moi vous la trouvez jolie.
    L'allure, la coupe et les couleurs sont ravissantes.
    Mais j'ai un gros problème avec le marron et tous ses dérivés y compris le camel. D'ailleurs; le dernier numéro de Elle en a remplit ses pages modes. Soi-disant, je cite, que c'est "la couleur qui rend le manteau gourmand, le pantalon brillant er le pull seyant"…

    Et bien moi je crie : danger !

    Le marron n'est guère flatteur pour le teint et ce, quelque soit votre carnation.
    Perso, j'ai l'air fade et grise avec cette couleur : que ce soit en pull, en tee shirt, en manteau ou en veste.

    Franchement connaissez-vous quelqu'un à qui le marron sied au teint ? Peu de gens !
    Et en plus, il se marie avec peu de couleurs.
    Marron et noir ? Cela frise le look déprime
    Marron et Marine ? Mouais parce que j'aime porter du marine (je suis une fétichiste du marine)

    Je déteste encore plus les chaussures marron. Je suis atterrée de voir des vitrines entières de chaussures marron (sans s je précise car c'est un nom commun). Je sais je suis maniaque mais dès qu'il pleut cela fait des tâches sur le cuir et ce n'est pas franchement jojo.

    Bref le marron c'est pas beau et pas chic. Le pire du pire ? Les costumes marron pour les hommes limites caca d'oie...

    A éviter. Mais ce n'est que mon avis.

    Isis

  • Mes réponses à vos questions en toute simplicité et sincérité

    Moi 2

    Vous êtes nombreuses à m'envoyer des mails pour me poser des questions : pour avoir des conseils de style, mon point de vue sur certaines choses et des questions sur ma vie !
    J'essaye de répondre le jour où je les reçois pour les conseils de style, pour le reste j'attendais un jour tranquille comme celui-ci pour y répondre... en vrac ! (Sous entendu sans aucune logique dans l'ordre et le thème des questions)

    - Est-ce vrai que j'ai plusieurs animaux dans mon appartement ? Mon appartement est-il grand ?
    Oui je vis avec deux chats, Hector et lily et la célèbre Fleur Simone. Mon appartement n'est pas grand mais l'espace est fait d'une manière originale avec une mezzanine donc il y a de l'espace pour ces petites boules de poils. Mes chats ne bougent jamais, mais mon chien me suit partout.

    - Pourquoi avoir abandonné l'enseignement ?
    Parce que ce n'est pas mon vrai métier, ni ma formation initiale. J'ai toujours été journaliste ou dans la communication, mais les piges devenant rares et précaires, j'ai accepté des postes en remplacement à l'Education Nationale. Mais pour un salaire de misère et une précarité d'emploi extrême. Un Bac +++ payé au smic et avecsouvent des mois de retard. Après on s'étonne qu'il n'y ait plus de prof. Je le comprends ! Par contre, c'est un super métier sur le plan humain. J'ai adoré transmettre mon savoir mais un jour j'ai dit Stop. C'est un pari sur l'avenir.

    - Comment je fais pour vivre à Paris sans travailler ?
    Question très indiscrète, mais pourquoi ne pas y répondre ? Je rédige quelques piges et donne des conseils en communication et style (rédaction de Dossiers de presse, conseils en stratégie de communication et un peu de relooking). Donc je travaille même si en apparence, ce n'est pas un vrai travail. Et puis il y a mon livre sur les quadras qui sortira en 2015. Mais c'est très difficile de joindre les deux bouts.

    - Ton blog te rapporte t il de l'argent ?
    ZERO
    Je n'ai aucune publicité, je fais du placement de produit pour des petites créatrices pour leur rendre service et parce que j'aime ce qu'elles font.
    Sinon c'est surtout un blog d'humeur et j'utilise beaucoup Instagram en relai.
    Oui, j'aimerais gagner ma vie avec mais je ne sais pas me vendre. La rédaction et le commercial sont deux choses radicalement opposées.

    - Pourquoi je ne mets pas plus de photos de moi en outfit ?
    Parce que c'est n'est pas le but de mon blog…. et j'en mets assez sur Instagram.

    - Quels sont tes blogs préférés ? Pourquoi tu ne mets de blogroll ?
    J'aime beaucoup, accro de la mode et tendances de mode. Lise Huret et Isabelle Oziol de Pignol sont de vraies pros et très sympas. Mais il y a tant de blogs !!! Evidemment je jette toujours un oeil sur Garance Doré.
    Et il y a celui de ma BFF qui vient de sortir : fittingstudio !
    Je ne mets pas de blogroll pour ne pas commettre d'impers ou de jalousies. Quand j'aime un blog j'en parle !

    - Quels sont les bons plans Resto de Paris ?
    Je n'en mets pas car je pense qu'il y a bien assez de blogs et de sites internet dont c'est la spécialité.

    - Quelle est la différence entre le blog et la newsletter ?
    La NL est envoyée par mail tous les matins entre 8 et 9 heures 6 jours sur 7 à celles et ceux qui se sont abonnés en m'envoyant leur adresse mail. C'est un billet de conseil en tout et n'importe quoi mais qui plait beaucoup et qui fonctionne à l'interactivité. J'aime bien ce côté un peu confidentiel...genre club ou team Isis.

    - Ai-je la grosse tête ?
    Pas du tout. La preuve je réponds à tous les mails !!!

    - Quelle est ma phobie ? (si si j'ai eu le droit à cette question !)
    Je suis émétophobe et éphiophobe… (à vos dictionnaires… )

    - Suis-je mondaine ?
    Pas du tout ! J'ai tendance à être solitaire au contraire. Je fuis les mondains qui ne m'approchent que par intérêt (alors que je n'ai pas grand chose à leur filer), et les donneurs de leçon.

    - Est-ce que j'ai des cadeaux de presse ? Et est ce que je les revends ?
    J'en ai très rarement. Quand j'ai des goodies je les donne à ma fille ou à ses amies. Je ne revends rien. Je donne ou mets en concours sur IG.

    - Suis-je pour ou contre les écoles d'élite ?
    CONTRE ! Ma fille est dans un très bon lycée parisien mais à quel prix ! Moi j'ai eu mon bac dans un lycée public de banlieue et cela ne m'a pas empêchée de faire de longues études à Assas (et mon amie d'enfance a fait SC PO Paris).

    - Comment mes idées me viennent pour la Newsletter ?
    Rien n'est préparé à l'avance. J'improvise dès 7h30 le matin après avoir bu un café pour me réveiller. Mais tout m'inspire. Idem pour mon blog. Quand j'ai des idées je les note dans mon téléphone ou sur mon agenda. Mais c'est chose rare. La spontanéité fait partie intégrante de mon caractère ce qui peut me jouer de sales tours parfois.

    - Ma couleur préférée ?
    Le marine

    - Suis-je bonne cuisinière ?
    J'aime cuisiner mais quand on a une cuisine qui doit faire au bas mot 5 m2… c'est difficile.
    Par contre je suis très BIO et aime faire marcher les agriculteurs locaux.

    - C'est vrai que j'ai une pièce consacrée à mes fringues ?
    Oui et non. Mais je tiens à préciser que ce n'est qu'une partie de la pièce, l'autre est réservée à la couture, à des bouquins et à la litière des chats (tout de suite c'est moins glam).

    - Comment je fais pour avoir autant de vêtements ?
    Je conserve beaucoup les basiques, mais je donne aussi beaucoup. Et avant, j'avais accès aux soldes de presse et surtout un très bon niveau de vie.

    - Ma tenue préférée ?
    Soit Jean, Stan smith, pull cachemire marine, soit l'opposé escarpins de 12, jupe crayon et tee shirt loose.

    - Est-ce que je sors beaucoup ?
    Non, car cela coûte cher sur Paris. J'aime le cinéma, le théâtre, les expos… mais je suis raisonnable sur ce plan. Je préfère un plat de fromages et du vin chez moi avec des amis que j'aime. Je ne supporte plus les faux semblants. Idem pour les voyages… mon passeport est au repos en ce moment. Du moment que ma fille puisse voyager c'est l'essentiel. Et mon dada ? Les concerts !

    - Quels sports je pratique ?
    Le running, le yoga et le ski et la natation (en mer) sont mes activités favorites.
    Mais en ce moment, je suis au repos forcé car j'ai un genou en attente d'une opération (que je repousse).

    - Suis-je bretonne ?
    Non ! Enfin seulement par moitié ! Mon père est cévenol d'origine italienne. Mais j'adore la Bretagne. J'y ai passé toutes les vacances de mon enfance.

    - Où vis tu à Paris ?
    Dans le 9ème, à côté de la Place de Clichy.

    - Pourquoi je ne transforme pas mon blog en magazine ?
    J'aimerais.. mais je suis très nulle en informatique. Et seule ce n'est pas drôle.

    - Mes idées politiques ?
    Joker, mais je n'aime pas la tournure de notre monde actuel.

    - Mon rêve ?
    Etre heureuse, épanouie dans un travail qui me plait !
    Que mon futur livre vous plaise.
    ET Surtout décrocher le CDI de mes rêves.
    ET (bis) vivre mes vieux jours à la campagne, entourée d'animaux et d'un âne !

    - Mon avis sur Instagram ?
    Cela pourrait faire l'objet d'un billet entier. Je suis très partagée. D'autant plus, que je viens d'apprendre que certaines personnes ont des applications pour surveiller les gens qui les suivent, les bloquent ou autres ! Cela est bien triste ! Non ?

    Voilà je crois que j'ai fait le tour des questions… si vous en avez d'autres suite au prochain épisode !

    Isis

  • 1mn45 d'humour connasse

  • Bilan du mois d'octobre

    Le temps file à une vitesse grand V, je sais je ne vous apprends rien en la matière. Mais en même temps j'ai l'impression d'avoir fait 1000 trucs en ce mois d'octobre.
    Ce que j'ai retenu de positif ?
    - la lumière de l'été indien qui ne cesse de faire des prolongations
    - mes nombreuses balades dans Paris avec Fleur Simone
    - mes jolies rencontres pendant la PFW (Michel Klein et Garance Doré)
    - la mode automnale où l'on ressort (enfin) les mocassins, et les basiques
    - ma jolie rencontre avec Catcha (qui se reconnaitra)
    - le nouveau parfum Bonton qui me ferait presque oublier le Bonpoint (je sais c'est très régressif)
    - le concert d'Hollysiz à l'Olympia
    - le retour des longs manteaux
    - mon super projet avec Lorraine pour Talent Agency (je vous en reparlerai)
    - tous vos mails de soutien dans mes démarches
    - le nouvel album d'Angus et Julia Stone
    - être fière d'avoir dit adieu à l'I Phone
    - la sensation d'être enfin MOI en matière de mode (c'est à dire la non mode)
    - avoir enfin trouvé mon mum jean et ma jupe culotte
    - d'avoir découvert les guirlandes en papier de Camille l'enguirlandeuse, les tote bag d'Elise Chalmin, les jolis bijoux en céramique de Margote Céramiste
    - les collections de and other Stories et le nouveau Cos de la Madeleine
    - de ne pas avoir baissé les bras

    Ce que je n'ai pas aimé ?
    - les "on vous rappellera"
    - "Mais Isis tu as un super profil je suis SURE que tu vas vite trouver un travail" (please les copines, je vous adore mais on arrête de dire ça ! OK ?)
    - les "vous êtes trop vieille"
    - ne pas avoir pu partir à Granville faire le plein d'air marin
    - la superficialité sans bormes de la PFW et surtout du défilé Chanel
    - l'ultra médiatisation des Kardashian à la PFW
    - la tristesse du Petit Journal
    - la morosité ambiante qui ne cesse d'augmenter
    - Pôle emploi (ils ont perdu mes papiers officiels… je ne plaisante pas, il faut donc que je me réinscrive, non ce n'est pas une blague)
    - les dernières nouveautés de chez H&M
    - le Bon Marché nouvelle version
    - les tennis Isabel Marant
    - les cuissardes qui reviennent à la mode
    - le dernier album de U2
    - de ne pas avoir trouvé le job de mes rêves après avoir répondu à des centaines d'annonces

    Donc welcome novembre et rapporte des bonnes nouvelles et des bonnes surprises dans ton sac à dos….

    Isis

  • Pensées en vrac #3

    Vous allez vous dire : "Mais Isis manque terriblement d'inspiration en ce moment ! Pas un billet de fond !"
    Alors moi je vous réponds : "Envie de parler de trop de choses, donc difficile de sélectionner".
    Donc en vrac :

    - J'ai reçu un super bouquin via le service de presse de Plon : un abécédaire philosophique du superficiel (de Sophie Chassat "La Barbe ne fait pas le Philosophe")… promis je le dévore et je vous en reparle. Il sortira le 6 novembre… (avantage de la blogueuse : avoir des bouquins avant tout le monde); Mais juste un extrait : la définition du mot légèreté : "Irréfléxion qui frôle le je-m'en-foutisme, insouciance étourdie, voire nonchalance coupable. La légèreté n'a pas bonne presse, mieux vaut être sérieux pour s'attirer un peu de considération…. et se gonfler d'importance"…
    C'est prometteur non ?
    J'ai demandé une interview de l'auteur de cette magnifique prose qui nous parle aussi de style, de mode, de miroir, de parure, de ceinture…

    - A propos de ceinture, saviez vous que je déteste les ceintures. Je devrais en parler à un psy. Non ?

    - Sinon je ne supporte plus mon téléphone qui ne sonne pas… (#attenteduboulotdemesreves)

    - Même chose pour les collants opaques noirs dont j'ai parlé ce matin dans ma newsletter (pour les fidèles et sympathiques abonnées)….
    Un petit extrait pour vous les non abonnés : "En ce jeudi 30 octobre, Jours de la Sainte Bienvenue, 303ème jour de l'année, j'ai un problème...
    .... de collant.
    Non je ne parle pas de mec collant (oh qu'il est beau mon jeu de mot) mais de la problématique du collant.
    Novembre est à notre porte.
    Le froid est derrière lui et je déteste les collants.
    Surtout les collants opaques noirs. Je sais c'est joli sur les autres mais pas sur moi. Et en même temps, je trouve qu'on en voit trop. J'ai l'impression que dès l'automne, les femmes ont les jambes peintes en noir.
    Déjà, si on ressortait des collants de couleur ? Marine, gris, vert, rouge... oui et pourquoi pas ?
    Et puis moi je suis une nostalgique des bas... C'est si joli mais tellement peu pratique.
    Alors je continue à rester jambes nues et à délaisser mes robes l'hiver venu
    ."

    - Sinon j'ai suis à la recherche d'un bermuda… Vous connaissez le lieu où je pourrais trouver ce graal ? (Pas Vanessa Bruno, ni Isabel Marant….)

    - Et mon coup de coeur du jour va à ce portrait made by Accro de la mode dont voici le lien : la bio aventurière.
    J'admire la fille décrite dans ce billet… pas de portable, pas de machine à laver et libre et qui a opté je cite, pour "une pauvreté assumée". Et si c'était cela le bonheur ?
    Bio_aventuriers__
    A méditer…

    Isis

  • Pensées en vrac #2

    Il y a des jours comme ça où j'ai envie de vous raconter plein de trucs : sensations, idées, impressions, points de vue….
    Donc ce sera les Pensées en Vrac…

    -Moleskine vs I pad mini
    Ma BFF a failli me faire tomber de ma chaise tout à l'heure. Elle qui adore les carnets, veut céder à la tentation de l'i pad mini.
    Pour rester connectée ? Non parce que l'i pad mini ne pèse que 300 grammes soit 100 de moins que son carnet à idées. Je vous assure, elle qui ne cuisine que rarement a pesé ses ingrédients !
    J'ai trouvé un moyen pour lui faire changer d'avis : le Molekskine carnet de mode…. Si si ! Il existe et on en reparle bientôt !
    C'est tellement plus chouette de toucher le papier et d'y dessiner des fleurs, des carrés, des ronds ou des têtes de mort ! Evidemment on peut aussi y écrire des idées, des débuts de lettre d'amour, dessiner des croquis, noter sa to do list….
    Donc ma BFF on en reparle bientôt !

    -Sinon, il y a une phrase que je ne peux plus entendre : "on vous recontacte bientôt"… c'est une belle métaphore de "va te faire F…"

    -Plus je suis fauchée et plus j'ai envie de futilités. C'est normal ?

    -Saviez-vous que la crème pour les yeux est plus efficace si vous la mettez au réfrigérateur ? Vous en appliquez le matin sur vos yeux gonflés de sommeil et hop c'est magique ! J'ai testé et approuvé.

    -Sinon, autre phrase que je ne supporte pas : "qu'est ce que tu fais pour Noël ?" "Tu Pars ?"… La prochaine personne qui me pose la question n'aura plus de tympan… Je préfère un travail et après on pourra parler vacances.

    -Par ailleurs, vous ne trouvez pas que le Petit Journal devient Chiant ?

    Isis

  • La société a réussi à me culpabiliser, ça y est je me sens vieille.

    Cette idée de billet m'est venue en postulant à une offre d'emploi ce matin pour être chargée de communication dans une petite boîte qui monte.
    Boîte qui monte, qui a une véritable identité sur la toile mais qui est dirigée par une team de moins de 30 ans.
    Et là en postulant, je me suis quasi excusée d'avoir passé les 40 ans (dans un mois, il faudra mettre un 3 à la place du zéro… mais j'ai décidé que le compteur s'est arrêté à 40).

    Mais en même temps, c'est pas si mal pour une petit boîte d'embaucher une vieille quadra :
    -pas d'enfant en bas âge (du moins pour mon cas) et je précise malgré tout que selon moi un enfant en bas âge n'est pas un handicap (mais ça c'est un autre débat…)
    -une expérience et du vécu
    -un vrai réseau

    Bref c'est terrible de se culpabiliser à ce point ! Non ?
    "Pardon, mille excuses, je postule dans votre boîte malgré mon âge avancé… oui, pardon d'être sur le marché du travail à mon âge avancé.. oui, pardon d'y croire encore… Hum, oui je suis loin de la Ménopause merde ! "
    Oui, et quand bien même il y a des filles qui sont ménopausées à 35 ans après tout ! Cela ne les rend pas incompétentes pour autant et ce n'est pas écrit sur leur front !
    Bientôt, on devra rajouter sur le cv une case : ménopausée, en pré ménopause ou toujours fertile !

    Bon ben maintenant, je vais chercher une maison de retraite… Quoi je suis trop jeune ?
    Mince alors !
    Isis

  • Et si la mode était aussi simple que cela...

    J'en parlais tout à l'heure avec ma BFF (langage ado mais on s'en fiche, traduction : best friend forever) => NOTE pour les employeurs potentiels intéressés par mon profil : j'écris beaucoup de bêtises sur ce blog mais je parle aussi anglais !
    Donc, je parlais avec ma BFF de la mode. Le sujet ?

    Comment être à la mode, c'est à dire ne pas l'être, mais être à la pointe du chic et de la simplicité que votre compte en banque soit dans le rouge ou alors en or extrême (sous entendu vous êtes très fortunés) ?

    Une seule règle : garder la règle des 5 couleurs pour avoir une garde robe simple et unifiée et qui garantit zéro faute de goût.
    -noir
    -blanc
    -gris
    -marine
    -ivoire
    Et hop ! Vous vous sentirez allégée et toujours bien habillée.
    Avec bien sûr une dizaine de pièces basiques inévitables : un trench, une veste de smoking, une robe noire, un jean brut (vrai denim pas en élastique), une paire d'escarpins noirs, une paire de mocassins (ou de derbies), une paire de tennis blanche (des Stan Smith ou des Converse), un pantalon noir masculin, un beau sac en cuir, et un carré de soie (à porter en tout sauf en foulard).
    Et aucune obligation d'avoir : des bottes (trop risqué), des ballerines (on tourne vite mémère), des jupes (si on n'aime pas, on n'aime pas), un blouson de cuir (très risqué cela peut tuer une allure).

    Isis

  • Pensées en vrac #1

    Si je commence à vous raconter tous les jours mes aventures de chercheuse d'emploi, je pense que l'audience de ce blog va chuter.
    Alors voici mes idées en vrac :

    -Chercher un job (sous entendu un CDI et bien payé, sous sous entendu pas au SMIC) , c'est comme chercher un diamant noir… il faut avoir du courage et de la volonté.
    Il y a donc des jours avec et des jours sans.
    Aujourd'hui, c'était d'ailleurs plutôt "sans". Mais il ne faut pas le dire.
    Vous n'avez pas remarqué que quand vous faites part de vos états d'âmes, cela fait fuir les gens. Comme si être triste, c'était contagieux. Le truc pire que le virus Ebola.

    -Donc il faut toujours garder le sourire. Pour cela, il y a deux solutions, fumer des choses illégales ou s'enfermer. Moi mon truc c'est plutôt la deuxième solution. Lire, tricoter, relire, tricoter et écrire.

    -En me baladant dans une librairie je me suis aperçue que maintenant on vend des carnets à tout faire : pour être zen, pour être belle, pour maigrir, pour s'habiller, pour le cinéma, pour la musique….
    Bref on est vraiment dans une société qui ne laisse plus de place à l'imaginaire. Rien de tel qu'un cahier blanc et un stylo. Non ?
    Créer son propre moodboard est aussi sympathique.
    Mais non, si on obéit aux codes de notre société on achète un carnet et on le remplit avec des questions déjà posées.

    -Vous allez vous dire que je suis très critique ce soir. Mais non, je suis juste dubitative sur certaines choses.

    -Sinon c'est bientôt Noël, je sais nous ne sommes qu'un octobre mais les vitrines sont là pour nous le rappeler. Alors bientôt sur ig, on va voir des listes de Noël (#wishlist, #christmas #jevaismependre), des photos de sapins…

    -J'ai lu dans Elle que devenir blonde donne du Peps… Ok je vais me coucher.

    Isis

Souscription Email

Vous pouvez recevoir les posts de ce blog par email.

RSS Feed

Footer:

Le contenu de ce site wed appartient à une personne privée, blog.fr n'est pas responsable du contenu de ce site.